RETOUR AU SOMMAIRE DU SITE RETOUR AU PLAN DU SITE

Retour page Pupille de la NationFrance Retour page mon pèreRetour page mon père

Page précédente dans l'album             Album "Mon Père 1884 - 1914"            Page suivante dans l'album

      

Mourmelon le petit : 1920 - 2001

premier cimetière

 Le cimetière militaire, tel que je l'ai vu en 1920. 

Les veuves de guerre et les pupilles de la Nation ont eu le droit à un trajet en train pour aller sur la tombe du mari et du père décédé. Mon oncle  René nous a accompagné et j'ai gardé, sans y retourner jusqu'en 2001, le souvenir visuel de ce que je vais vous relater ci-après. Nous étions allés en train à Reims (d'ailleurs mon oncle m'avait rattrappé alors que j'allais tomber de ce train en marche; il n'y avait pas de sécurité sur les portières...); puis, sur place, nous (un groupe dans la même situation) avions fait le trajet à bord d'une sorte d'autocar.

Le retour avait fait l'objet d'une halte à Paris et c'est là que ma marraine m'a acheté mon Meccano; probablement pour que je puisse penser à autre chose à mon retour.

 Mourmelon cimetière militaire actuel Le cimetière de la photo supérieure a constitué le cimetière militaire provisoire a été agrandi autour du cimetière civil. Imaginez le drapeau au bout de l'allée et la tombe de mon père désormais à sa gauche.



A l'inverse, sur la photo ci-contre, l'ancien cimetière se trouve juste à droite.

J'ai eu la chance de pouvoir venir me recueillir sur la tombe de mon père en 2001; un de mes fils m'y a conduit.
 Mourmelon cimetière militaire actuel J'étais content de voir que l'endroit où il repose ne ressemble plus à ce cimetière provisoire entouré de  vestiges de la guerre comme j'avais pu le voir en  1920.

Retour haut de page


cultures alternatives