ALBUM PHOTOS - La libération du village - Août 1944 -

PHOTO PRECEDENTE      La libération du village                RETOUR A LA PAGE SOMMAIRE DU SITE        PHOTO SUIVANTE
Page précédente                    Sommaire Album                       Sommaire Site                              Page suivante

LE PONT DE LA LIBERATION

Heureusement, un pont subsiste tout près d'Angers, le pont de PRUNIERS, appelé désormais "pont de la Libération" (c'était le point de passage du train d'une des lignes du "Petit Anjou", bien connu des habitants du Maine et Loire).
Le pont est déjà miné mais la charge n'a pas encore été activée. Deux résistants
français, Pierre-Yves LABBE et Louis BORDIER, portent cette information aux troupes américaines alors à Saint Jean de Linières. Ils les guident et, les charges sont neutralisées; les Américains arrivent ainsi à franchir la rivière Maine, le 08 août.
Malgré un combat sévère au sud d'Angers, le bombardement probablement inévitable et massif de la ville fut évité et la ville fut libérée le 10 août 1944, non sans dégâts ni pertes... On précisera qu'à cette occasion, les Américains pensant que la "tour CHEUX" (tour construite pour un poste de météorologie pour le fils Cheux) était un poste d'observation, lancèrent le 09 août, au plus fort des combats au sud d'Angers, deux obus sur celle-ci qui n'existe donc plus aujourd'hui .

Pont_de_Pruniers
Pont_de_Pruniers
retour haut de pagehaut de page
MEMOIRE
fronton du pont


monument
 <= Le fronton mentionne cet évenement à l'entrée du pont :

La 5ème division d'infanterie de l’armée des États-Unis a franchi la Maine sur ce pont le 8 août 1944 pour libérer Angers. Commémoration avec les vétérans américains le 9 mai 1987


 <= De plus, en mémoire des 108 soldats américains qui donnèrent leur vie pour la libération d'Angers, un monument a été érigé en sortie de pont, côté Angers.




=>
Sur l'esplanade en entrée de pont, deux stèles et une plaque immortalisent ces actes de bravoure :

La stèle de gauche pour la Résistance et celle de droite en hommage aux troupes américaines "Red Diamond".












ESPLANADE Louis BORDIER 

Le 8 août 1944 le Résistant Angevin Louis BORDIER guide le 11è Régiment de la Vè D.I. U.S. vers le Pont de Pruniers dont le franchissement sera déterminant pour la Libération et la sauvegarde d'Angers.

Le 7 août 1994, deux stèles ont été levées ici en hommage aux soldats de Patton et à la Résistance Française.

steles
plaque
retour haut de pagehaut de page
Le Groupe Facebook ClicClac Tôpette nous permet d'en apprendre encore plus et son administrateur m'a transmis sa chronique pour une diffusion sans modération, merci à Pierre-Benoît
Ne manquez pas ses chroniques à écouter sur le 101.5 (Radio G) 
Chronique sur la libération d'Angers

La TOUR CHEUX de l'ancien couvent de la BAUMETTE bombardée le 09 août 1944 :
Allez également voir la page sur l'ancien Couvent de la Baumette

Tour Cheux La Baumette
Sources : prises de vue personnelle, maquette (journée du patrimoine et tour : carte postale)

Je ne me permettrai pas de citer le récit de ces évènements, lesquels sont contenus en intégralité dans le livre passionnant, écrit par Pierre HOMMEY : "cent journées au couvent de la Baumette", à propos de ce joyau de l'Histoire depuis 1452... et en particulier le récit de ces journées de 1944 vécues par une enfant des propriétaires de l'époque, occupante des lieux à ce moment.

retour haut de pagehaut de page

cultures alternatives