ALBUM PHOTOS - CHAUFFAGE - EAU COURANTE - chaude / froide -

        Précédente                                               Page Chauffage                                            Suivante

   Le cuit pommes

Le cuit pommes  

Disposé à proximité immédiate du foyer, il permettait faire cuire les pommes et les faire dorer à souhait en les tournant dans leur logement en forme de gouttière.

Accessoires autour de la cheminée

 D'un côté de la cheminée, il y avait un fourneau à braises, en maçonnerie, avec deux ou trois grilles pour réchauffer les plats; une ou deux petites portes en fer en dessous permettaient de retirer les cendres. Les braises rouges étaient prélevées avec une petite pelle et une pincette spéciales : elles étaient en fer pour la cheminée de la cuisine et en cuivre dans les chambres à feu (équipées de cheminées).

Le pain et la pâtisserie maison

Dans les années 1910, 1912, presque toutes les habitations avaient un four à pain. Juste avant 1914, Papy-Louis avait alors 4 ans, son père faisait leur propre pain. La préparation de la pâte à pain, telle qu'elle était confectionnée, ferait pâlir les services de santé d'aujourd'hui ! En effet, ils la pétrissait dans une huche en bois puis, afin qu'elle fermente plus vite, la déposait sous l'édredon du lit encore chaud...  Les boules de pâte étaient mises au four à l'aide de palettes de bois. Il se souvenait encore le voir sortir des miches de pain du four familial. Ensuite, il profitait de la chaleur de la cuisson précédente pour concocter un extra, "des bourdons" : des pommes enrobées du reste de pâte (l'ancêtre du chausson aux pommes).

cultures alternatives