sommaire du site  Album - retour sommaire album - La Loire  retour plan du site

précédente  Pages 1 à 12 de l'album  suivante

Les Ponts-de-Cé, ses ponts et la Levée de Belle Poule

Juillet 2019, la chaleur nous incite à prendre un peu de fraîcheur au bord de l'eau, le matin.
Nous voici donc partis pour une petite balade aux Ponts-de-Cé, sur la Levée de Belle Poule et sur la grève :

ponts_de_Ce
Sous le "Viaduc de la Loire" (qui enjambe la Loire et le Louet, un de ses bras) le sable à perte de vue ou presque
Les vestiges du pont de chemin de fer où le 4 août 1907, un accident fit 27 morts et 20 blessés (le pont ne fut pas reconstruit)
Et le "nouveau" Pont Dumnacus, au plus loin.
Les deux furent bombardés en  en 1940 et en 1944 pour retarter l'envahisseur et pour empêcher la libération ... par l'occupant et par les alliés !

haut de page
ponts_de_Ce
Autre vue "ensablée" : Il faut dire que désormais on protège le patrimoine y compris le sable...
Peut-être qu'un jour la "Levée ne suffira plus à endiguer le sable et encore moins l'eau en hiver et au printemps ...


haut de page
ponts_de_Ce
Ce pont : "Viaduc de la Loire", qui enjambe Loire et Louet, un de ses bras, est donc le plus long du département.
Il a été construit en 1976 puis doublé en 2x3 voies en 2012 pour faire face à l'augmentation du traffic.


haut de page
ponts_de_Ce
Si le proverbe "Comme on fait son lit on se couche" est vrai, la Loire devrait bien dormir !
Seul le bras, de l'autre côté de la petite île boisée, et sous les deux dernières arches, véhicule un peu d'eau !

haut de page
ponts_de_Ce
Sinon, tout est sable à perte de vue en amont comme en aval !


haut de page
ponts_de_Ce
Là où l'eau coule, elle est si transparente qu'on en oublierait la pollution du XXIème siècle ....


haut de page
ponts_de_Ce
Quelques libellules subsistent pour le grand bonheur de nos yeux :  (3 photos)
ponts_de_Ce
ponts_de_Ce

haut de page
ponts_de_Ce
Comme l'écrivait le poète Emile JOULAIN, ses reflets sont toujours aussi magiques, quelle que soit l'heure du jour.


haut de page
Eloignons-nous de quelques centaines de mètres pour rejoindre l'affluent Authion qui a retrouvé un peu de son cachet de la rivière connue autrefois
(avant remembrements et autres massacres que l'être humain est capable de faire)
faisant
et .... chemin "faisant" .... une découverte !

haut de page
Une superbe petite passerelle recouverte de glycine enjambe la rivière Authion (du moins ce qu'il reste de son lit) - 3 photos
ponts_de_Ce

Côté amont

haut de page
Et en aval, couleurs et sépia
ponts_de_Ce
ponts_de_Ce

haut de page

 

cultures alternatives