RETOUR AU SOMMAIRE DU SITE RETOUR AU PLAN DU SITE
 LES PRINCIPALES PANDÉMIES connues par l'humanité
 (page rattachée à l'album
Narcisse 1880 - 1918 - LA  GRIPPE  ESPAGNOLE et sommaire (Sommaire Pandémies)

2019-2020-2021 - Autre époque, autre Pandémie  : La COVID_19

(Sources croisées chaque jour sur le SitePapy-Louis : Ministère de la Santé / geodes.santepubliquefrance /  worldometers / CovidTracker / ourworldindata / )

Après juste une année de suivi, au niveau mondial, plus de 159 millions de personnes l'ont contractée et plus de 3,3 millions en sont décédées et en France : plus de  5,7 millions de cas dont plus de 106 000 décès ...
Le cap des 100 000 décès a été passé le 15 avril 2021 soit 13 mois après la date du premier confinement
Ce qui représente
, à titre de comparaison, (en 1 an, de mars 2020 à mars 2021, en France) l'équivalent de 25 années des décès sur la route.
C'est inférieur au nombre des victimes de cancers (environ 160 000/an 2018) mais cela reste plus que préoccupant.
Heureusement, nous sommes très loin des 50 à 100 millions de morts de la grippe espagnole de 1918.

TABLEAU DE BORD synthétique
au
Situation

PLAN de la PAGE
: (Pour les items 1 à 5  -  dernière mise à jour complète  : le jour 05 mai 2021 - après régularisation du W.E. - )


1 - 2ème Tableau de bord au jour le jour de trois pays européens : France, Italie et Allemagne pendant une année
     
    Pour ces trois pays, Graph1 : Nombres de décès et de cas critiques comparés par million d'habitants  / Graph2 : Nombres de décès journaliers. Ainsi qu'un graphique des tendances au cours du dernier mois.

               2 - La politique de tests en France et ses imperfections :
                    La politique de "tests à grande échelle" promise à chaque conférence de presse ne nous place toujours pas en tête de liste ... Le WE, il faut patienter , pour les Ems et les Ehpad aussi, donc des données en dents de scie...

                               3 - La vaccination contre le Covid, en France et ailleurs
                                    Va-t-on connaître les mêmes retards que pour les masques et  les tests ?                                             
                                                                                              
                                           4 - Mortalités comparées par (mondiales et France) , létalité :
                                                Impressionnant de voir l'incidence de la gestion du début de la crise en France

                                                         5 - Taleaux synthétiques, principaux indicateurs et tableau de bord
                                                               
Données absolues et des valeurs relatives avec rangs et courbes.

                                                                  6 - Calendrier pour consulter les données chiffrées des différents pays du monde depuis le 24 mars 2020
                
                                                      Vous pourrez télécharger le(s) pdf des données par pays, par date. (jusqu'à hier inclus)

                                                                         7 - Réflexions personnelles sur les jeunesse et génération sacrifiée : Peut-on relativiser ou doit-on ceder à la panique ?
                                                                              La vie de Papy-Louis face au Covid


                                                    
                                8 -  Historique des plus importantes pandémies de l'histoire
  
                                                                                        Liste non exhaustive mais remontant sur plusieurs siècles.

                                                                                              9 -  A l'intention des détracteurs de la vaccination

                                                                                                   
10 - Petit retour sur le suivi des vaccinations dans les années 50/60
                                                                                                    

Tableau de bord au jour le jour de trois pays européens : France, Italie et Allemagne,(*) (depuis le 23 mars 2020)

Covid_Courbes_Stats

En pointillés : les tendances, ici, linéaires 'voir les tendances à septe jours sur le tableau de bord quotidien)  pour la France                 

(*) Pourquoi ces trois pays ? Pour permettre une comparaison de la France avec deux pays gérant ou ayant géré le début de la première vague de la pandémie de façons radicalement opposées (on aurait pu prendre l'Espagne à la place de l'Italie). Toutefois, les deuxième et troisième vagues modifient sensiblement les données, en particulier en Allemagne, même si cette dernière reste la moins impactée sur la létalité globale des trois vagues réunies.


HAUT DE LA PAGE

La France et les tests

(Trous, et irrégularités dans les données et une politique de tests en France qui a tant peiné à montrer son efficacité : 6 ème puissance mondiale mais 32/220 pour le nombre de dépistages par million d'habitants):

Pour information,
 le 29/09, le premier ministre déclarait à l'assemblée que nous étions le deuxième pays d'Europe en matière de nombre de tests... Peut-être lui avait-on donné des chiffres en valeurs absolues car en nombre par million d'habitants, seule manière de comparer, nous n'étions pas 2ème mais 20ème ce 29/09 ! (peut-être qu'on avait oublié un zéro sur sa fiche...),
E
t ne sommes toujours pas 2ème mais 15 ème en Europe aujourd'hui sur 48 pays du continent, 6 mois plus tard.
Par ailleurs, le Président lui-même n'a-t-il pas dit le 28 octobre, en annonçant les nouvelles mesures de reconfinement ainsi que le 24 novembre, encore un mois après, en annonçant les mesures du deuxième déconfinement que "nous étions parmi les mieux placés en nombre de tests en Europe" !
Cela me fait penser au film Le livre de la jungle : "Aie confiance, crois en moi , que je puisse veillez sur toi. Fais un somme sans méfiance. Je suis là, aie confiance " ....


Politique de dépistage en France :

Rang_hier_24h
On a commencé par quatre mois de promesses de dépistage à "grande échelle" et le rang (**) n'avait cessé de descendre jusqu'à la 105ème place sur 220 pays, jusqu'au 10 juillet au soir !

Après une "montée en puissance", mais avec un handicap de
4 mois à rattraper, ce rang peine à monter dans le peloton de tête depuis deux mois et demi, même si le nombre de tests parait considérable...(et quelquefois incompréhensibles)

Tableau :
classement :
- Monde : 32 ème / 220
(-1 / J-1)
-  Europe : 15 ème /  48
(= / J-1)

(**) Rang : Classement des pays par nombre de tests effectués, par million d'habitants.






Particularités
des chiffres et régularité des remontées (depuis les labos ou intégrés en base):


Les données de Geodes Santepubliquefrance ont souvent été modifiées sur des périodes longues en amont "modifications plausibles" ne représentant qu'
"un chiffre dérisoire de 10/40000" '""Ce n’est pas alarmant. Il est tout à fait plausible que les labos rattrapent quelques dossiers en retard 1 mois, 2 mois ou 3 mois ..." leur réponse ! Soit si je ne me trompe de 0,025% d'après les services interrogés ... En effet, fin août, je me posais des questions sur des tests "retrouvés" dans des fonds de tiroirs ... ( certains après 8 mois !  Où étaient-ils si bien cachés ? ) .

Leur première réponse avait été très évasive, voire mettait en cause mon calcul et la deuxième, à ma deuxième requête,
pourtant très étayée de chiffres parlants, (peut-être trop), pas de réponse . J'ai donc méthodiquement recalculé jour par jour les tests "retrouvés" sur les mois précédents (dont je le rappelle certains 8 mois plus tard ...)


Il peut y avoir une des ajustements concernant une courte période précédant chaque relevé, il s'avère que dans le cas des tests, ces mises à jours interviennent généralement pendant le mois qui précède chaque journée communiquée mais ne semble "enfin" plus remonter des  mois en arrière. Heureusement car seulement de septembre à janvier, pas mois de 750 000 tests avaient été "retrouvés" soit 1,1% du nombre total (bien loin de leur réponse d'août. 1% de 79 000 000 c'est quand même très différent de 0.025% de 8 000 000 !)


AUTRE PARTICULARITE : tests multiples.
Jusqu'à il ya quelques semaines, nous stabilisons à environ seulement  3,3% de plus de tests que de personnes testées, ce qui me paraissait peu compte tenu du nombre de personnes qui ont un recours fréquent aux tests. Les relevés actuels donnent un nombre inférieur de personnes que de tests .... Plus qu'un doute désormais sur les valeurs en personnes testées de santépubliquefrance ...

VARIATIONS :
Les données de santé publique ont remonté un record de 745 773 tests le 22/12, ce doit donc être possible, mais alors pourquoi plafonnions-nous (hors WE...**)  à 450 000, au mieux, jusqu'à mars ? Une légère remontée et cela redescend... faux espoir ?
(**)  pas de prélèvements ou pas de traitement des données ?

Nb_tests
Nombre de tests journaliers (tous confondus : Pcr/Antig/Séro - on voit bien les WE. On peut espérer que le virus s'arrête aussi le dimanche !)
HAUT DE LA PAGE

LA VACCINATION (détails avec rangs et nombre par pays)

Situation rang de la France
Dans ce domaine-là non plus, nous ne sommes pas vraiment partis pour faire exploser les compteurs,
Vaccination2
56 ème pour première dose
48 ème pour vaccination complète

Du chemin à faire : Calcul rapide => Pour vacciner l'ensemble de la population adulte (52 millions de personnes) d'ici à août 2021, il faudrait injecter 597 360 doses chaque jour. Or, au rythme actuel (moyenne des 15 derniers jours), l'objectif de vacciner l'ensemble de la population adulte serait atteint le 3 janvier 2022...

Vaccination

LISTE DE TOUS LES PAYS EN PDF ICI

Alors changement de fourchette d'âges en fonction des vaccins, vérification et reprise rapide de l'Astra ajout de Johson and Johnson, vaccination chez les généralistes, dans les pharmacies en plus grandes quantités... Vite et surtout des doses !
Ah  :-( ... si nous n'avions pas tout bradé ou délocalisé depuis des décennies !.... Sans compter combien de mutations du virus aurons-nous d'ici-là ? 
On aimerait croire les engagements pris à chaque conférence de presse ...


Ce qui inquiète : Toujours autant de difficultés pour se faire vacciner !

Pfizer - Moderna ARN Messager :
Cherchez l'erreur :
Si vous cherchez sur internet grâce à l'interface dédiée, la plupart du temps vous avez ce message :

un_loupé_de_plus
Et si vous téléphonez aux centres de vaccinations vous entendez : " Le standard téléphonique est fermé ce jour pour cause de non disponibilité, veuillez réessayer ultérieurement, merci de votre compréhension" ....
Il faut donc attendre les doses Astra au compte goutte chez son généraliste ou en pharmacies... et pas pour tous manifestement !

Des stade, vaccinodromes, c'est bien mais faudra-t-il les doses ...

A partir de mi avril vaccination à grande échelle (mais des pompiers avec une grande échelle et sans lance ne peuvent pas grand chose pour éteindre l'incendie...)

A partir de la semaine suivante ouverture aux plus de 50 ans en pfizer .... mais on  ne peut pas s'inxcrire !!!!! Et puis serait-ce un signe sur les multiples doutes à propos de ce vaccin Astra ? Il fallait peut-être épuiser les commandes avant de passer à autre chose  ? On ne sait plus ! Comment croire Kaa ? ...
Surtout quand le message politique est erroné, que dis-je, mensonger, exemple extrait AFP du 08/04 et démonstration juste en dessous :

On aimerait mieux plus (+) de MESSAGER et moins (-) de MENSONGER
Des communications inadmissibles !

Veritable_Rang
Démonstration du mensonge avec le même outil à cette même période :
On peut être premier ou dernier avec des oeillières .... il suffit de sélectionner les bons pays
demo


Ce qui rassure : 1 an après ....  
Malgré une hausse quasi permanente et régulière des cas positifs, on peut constater que la tendance de létalité calculée, est en baisse : proche de 1% des cas décelés . Il est à noter qu'en début de crise alors que nous ne testions que très peu et détections beaucoup moins nous avions dépassé les 3,5% (il est vrai que par voie de conséquence, nous ne testions pratiquement que des personnes malades...) !
(cela n'enlève rien au drame que représente les 91 000 personnes qui ont perdu la vie en France)

A quoi attribuer cela ? Oh certainement pas à la politique de tergiversations, d'alternances de décisions, lesquelles sont prises avec beaucoup de retard par rapport aux évènements et changements de situations, localement, régionalement et au niveau national, sachant qu'une mesure met souvent une quinzaine de jours à produire un effet ...
Exemple de cheminement : On constate une hausse "on va voir..." on constate la vérification de la hausse "on va provoquer une ou des réunions tel ou tels conseil(s) " (sans oublier les medef et autres - économie oblige -) on prend une décision "demi mesure pour ne pas se mettre à dos untel ou untel" et on fait prendre effet à "lundi de la semaine prochaine, par exemple" .
Il ne faut donc pas s'étonner de constater que la mesure n'a pas l'effet escompté ! C'est vrai que la critique est facile et l'art difficile mais si le bon sens l'emportait dans bien des cas nous serions gagnants; et je ne parle pas de telle ou telle élection à venir qui ralentit aussi le cours des choses....                 

Je pense plus attribuer cette "amélioration" (sur ce point) à la qualité des soins et au mérite et professionnalisme de toute la chaine de la profession médicale (recul d'un an, expérience, déductions, adaptation des soins pré-réa etc ... - sans compter, sans aucun doute, les heures non comptabiblisées : bénévolat, dévouement, abnégation, vocation, voire sacerdoce !), Chapeau bas au corps médical ! Je tiens donc là à vous féliciter !
 

HAUT DE LA PAGE

Mortalités et létalités comparées :



Point sur les différents critères

Point_jusqu'à hier inclus





Méthode de calcul utilisée depuis le 2 novembre
 Pas un taux de mortalité mais une tendance cohérente du taux de létalité

Pour comparer avec les mêmes pays que précédemment, je récupère les valeurs pour la France, l'Italie et l'Allemagne, à savoir :


Premier graphique, ci-contre :
Premier temps, je relève les décès du jour pour les trois pays - voir légende et suivre couleurs -
Deuxième temps, je fais la moyenne sur la semaine écoulée (glissante) = nombre moyen de décès par jour pendant cette semaine - courbes plus linéaires, couleurs par pays -




Deuxième graphique, ci-contre :
Premier temps, je relève les nombres de nouveaux cas quotidiens pour chacun des trois pays , ce qui corresponds aux nouveaux positifs du jour - voir légende et suivre couleurs - 
Deuxième temps, je fais la moyenne sur les trois dernières semaines écoulées (glissantes) = nombre moyen de cas positifs par jour pendant cette période - courbes plus linéaires, couleurs par pays -




Troisième graphique, ci-contre :
Je fais le ratio (en %) de la valeur moyenne du graphique 1 sur la valeur moyenne du graphique 2 (les périodes sont différentes pour s'assurer que les décès relevés proviennent essentiellement de la période de référence de la maladie) .



Ainsi ces tendances sont plus fiables
1 - pas de décalage des données - santé publique ne communiquant que 48 à 72 h après le dernier jour agrégé - sans compter, comme on l'a vu plus haut toutes les modifications apportées pendant la semaine qui suit et
2 - période de référence d'entrée dans le circuit plus longue et période de moyenne des décès la plus courte et la plus proche possible

Evidemment, et nous le souhaitons tous, si le nombre de contagions (donc de testés positifs) diminue sensiblement dans un temps inférieur à 3 semaines, ce ratio pourrait ne pas réfléter un "taux de mortalité" objectif (hausse légèrement supérieure à la réalité, ce qui n'est pas le cas actuellement sur cette période glissante). Il est donc important de suivre en parallèle les courbes de tendance pour avoir infirmation ou confirmation de cette corrélation.



On remarquera une baisse mais attention à l'interprétation : elle s'applique à un nombre plus important de cas (voir les indicateurs ci-contre)  ! L'Allemagne qui avait su (pu) faire mieux jusqu'à maintenant...mais qui compte aussi beaucoup moins de cas, a connu étrangement une montée surprenante en javier février pour rejoindre les deux autres pays que je prends depuis un an comme référence. 
Letalite_glissante_jusqu_a_hier_inclus



HAUT DE LA PAGE

Situation et rang de la France, sur tous les critères

Situation_jusqu'à hier inclus

Classement sur la première colonne de couleurs ; par nombre de morts par million d'habitants : 23ème Sur 220 pays
  et 12 ème de plus de 10 millions d'habitants le plus impacté au monde !

Précision : 19 pays sur ce triste "top 23" sont situés sur le continent européen... !

CLIQUEZ SUR CE LIEN POUR OUVRIR DANS UNE AUTRE FENÊTRE
 (EN PDF TÉLÉCHARGEABLE)
LES 219 PAYS CLASSÉS PAR RANG ET PAR CRITÈRES 
Listes



Indicateurs

Indicateurs



Mais pourquoi la dite 6ème puissance mondiale est si mal classée (en particulier en nombre de morts par million d'habitants) ? :

Reconnaissons que la France n'est pas la seule dans la ligne de mire puisque sur la vingtaine de pays les plus impactés en décès 19/23 sont sur le continent européen
MAIS :
C'est la gestion désastreuse du début de la crise sanitaire qui fut la cause de cette envolée des chiffres :

- manque de tests, de masques, instructions contradictoires (ex : celles concernant les masques de la part de la porte parole du gouvernement, contrainte de quitter son poste et on ne va pas en pleurer...) et aujourd'hui : "Elle ne voulait plus vivre de la politique. Depuis qu'elle a profité du dernier remaniement, cet été, pour quitter son secrétariat d'État, l'ancienne porte-parole du gouvernement, S.N., était au chômage et en quête d'un emploi. Cette recherche active vient de porter ses fruits, puisqu'elle a été recrutée comme secrétaire générale du groupe Adecco France, entreprise spécialisée dans le recrutement en intérim, qui compte parmi les 500 plus grandes firmes mondiales." Sce Figaro) !

- désertion de la ministre de la santé au pire moment, (ce qui ne l'empèchera pas d'être nommée à l'OMS, "elle sera chargée du suivi des questions multilatérales pour 15.000 euros nets d'impôts par mois - Sce BFM -) 

- manque de matériels [respirateurs],

- manque de places dans les services de réanimation - validé par plusieurs mandats de tous bords politiques sur plusieurs décennies

- des précautions qui sont plus assimilables à de la frilosité pour les vaccins.

- des gymnases ouverts enfin, d'accord... mais faudrait-il qu'ill y ait des doses en quantités suffisantes ! 

En sortirons-nous la tête haute ou les pieds devant ?

HAUT DE LA PAGE



Calendrier avec liens de téléchargements pour consulter les données des différents pays du monde (220 répertoriés)
 et ce, pendant juste une année, tous les jours soit du 23 mars 2020 au depuis le 23 mars 2021, puis, ponctuellement :
Pour voir tous les pays avec tous les critères classées chacun par ordres décroissants, sélectionnez une journée :

- Total général de personnes décédées - Nouveaux cas par jour - Total des cas critiques au jour avec ces valeurs absolues et au prorata de la population de chaque pays.

MAI 2021 04 
AVRIL 2021 02  05 08 10 12 17 22 26 
MARS 2021 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23
FEVRIER 2021 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28
JANVIER 2021 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31
DECEMBRE 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31
NOVEMBRE 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30
OCTOBRE 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31
SEPTEMBRE 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30
AOUT 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31
JUILLET 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31
JUIN 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30
MAI 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12  13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31
AVRIL 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30
MARS 2020                                                                                                                    24 25 26 27 28 29 30 31

HAUT DE LA PAGE

Peut-on relativiser ou doit-on ceder à la panique  ?

Mon grand père paternel, est décédé au front, à juste trente ans, dès le premier mois de la guerre 14-18. Il a laissé mon père Papy-Louis, orphelin, à l'âge de 5 ans.

La guerre se termine quand il a 9 ans; elle laisse un solde de 22 millions de morts.

Et dans beaucoup de familles cette épreuve et les autres, décrites ci dessous ont changé complètement ... leur vie et celle de leurs descendants.

Concomitamment à la fin de cette guerre, la pandémie mondiale de la grippe espagnole, tue entre 50 et 100 millions de personnes dans le monde.

Mon grand père maternel, en meurt de cette pandémie à 38 ans, comme soldat, le dernier mois de guerre après 3 ans de service et 4 ans de guerre, donc 7 ans sous les drapeaux - ' 4 sous les obus et balles - . Il a laissé ma mère, orpheline, la future femme de Papy-Louis, elle avait 6 ans...

Puis à 20 ans, ils (mes parents) survivent à la crise économique mondiale qui a commencé avec l'effondrement de la bourse de New York, provoquant l'inflation, le chômage et la famine.

Papy-Louis a 24 ans quand les Nazis arrivent au pouvoir.

Il a 30 ans quand commence la Seconde Guerre Mondiale, et qu'il est rappelé; elle se termine quand il a 36 ans; il en survit malgré des épisodes douloureux et un triste mariage, avec seulement la présence des proches, pour repartir à la caserne en toute hâte (permission de 2 jours), en 1940.

Pendant l'Holocauste, 6 millions de Juifs meurent. Il y aura plus de 60 millions de morts au total.

Il a 37 ans quand commence la guerre d’Indochine, heureusement non rappelé, celle-ci se termine alors qu'il a 45 ans.

Entre-temps, pour ses 43 ans, a commencé la guerre de Corée à laquelle il échappe.

Puis il a 47 ans quand débute la guerre d’Algérie, qui durera jusqu’à ses 53 ans et devra voir son fils ainé y partir et heureusement en revenir mais le cauchemar continue...

Quand il a 55 ans, la guerre du Vietnam commence, et se termine quand il a 66 ans.

Un enfant, né en 1985, pense que ses grands-parents n'ont aucune idée de ce que, actuellement, et à quel point, "la vie est difficile", mais ils ont survécu ... à plusieurs guerres et catastrophes.

Un enfant, né en 2000 et aujourd'hui âgé de 21 ans, pense que c'est la fin du monde, quand son colis Amazon prend plus de trois jours à arriver ou quand il n'obtient pas plus de 15 « likes », pour sa photo, publiée sur Facebook ou Instagram ...

En 2021, beaucoup d'entre nous, vivons dans le confort, avons accès à plusieurs sources de divertissement à la maison, et pouvons, grâce aux aides gouvernementales, survivre, à une nouvelle pandémie.

Mais les gens se plaignent, parce que, pendant plusieurs périodes, ils doivent rester confinés chez eux ou subir des "contraintes dans leur intérêt".

Ils ont pourtant de l'électricité, le téléphone, de la nourriture, de l'eau chaude et un toit sur la tête.

Rien de tout cela n'existait autrefois ...mais l'humanité a survécu à des circonstances beaucoup plus graves, et n'a jamais perdu la joie de vivre.

Je terminerai avec : Et nous nous plaignons parce que nous devons porter des masques pour entrer dans les commerces, pour ceux qui peuvent ouvrir, prendre les transports en commun, etc...et il n’est pas plus ridicule de porter un masque qu’un maillot d’une équipe de sport. Par ailleurs, nous disposons de Drive, Click and collect et autres …

Il serait peut-être temps d’être moins égoïste et d'arrêter de se plaindre de la pandémie et ses conséquences, même si je pense que nous sommes en droit de nous inquiéter de la gestion sanitaire de celle-ci : réactivité, contradictions, masques, tests, vaccins ...

(fond du texte :source internet - adapté à la vie de Papy-Louis et ajout de commentaires personnels. François, fils de Papy-Louis)



HAUT DE LA PAGE
Historique des plus importantes pandémies de l'histoire :

De graves épidémies et des pandémies ont touché la planète au cours des siècles passés. On relèvera entre autres :

- La peste antonine (du nom de la dynastie antonine) ou peste galénique (entre 166 et 189) a frappé l’Empire romain réduisant considérablement la population avec un nombre évalué à 10 millions de morts.(peut-être une forme de variole).

- La peste de Justinien, du nom de l’empereur qui régnait à cette époque. elle aurait eu pour départ l’Égypte (en 541) et gagna rapidement tout le bassin méditerranéen , tua environ 25 millions de personnes à travers le monde et particulièrement autour du bassin méditerranéen.
(forme de peste bubonique)

- La peste noire qui commença autour de la mer noire (vers 1340) s'est propagée dans toute l'Europe et une partie de l'Asie. Elle aurait fait 75 millions de morts soit près de la moitié de la population européenne en 5 ans.

- La grande peste de Londres probablement arrivée par bateaux depuis les Pays-Bas (1664-1665 soit juste un an avant le "great fire" qui mis fin à la peste peut-être en supprimant des quartiers insalubres) aurait décimé 20 % de la population londonienne soit environ 100000 personnes.

- Le choléra a fait l'objet de 7 pandémies :
(1817-1825) Asie, Afrique orientale, Asie Mineure, Russie et Europe.
(1826-1841) Inde puis touche le reste du monde, en plusieurs vagues, jusqu'au milieu du XIXe siècle.
(1846-1861) Chine, Russie, Maghreb puis l'Europe.
(1863-1876) Europe du Nord, Belgique, France, Afrique du Nord et Amérique du Sud.
(1883-1896) Inde vers plusieurs continents à l'Est comme à l'Ouest.
(1899-1923) Asie, Russie puis Europe centrale et occidentale.
Ces six pandémies ont fait des millions de morts en Europe, Afrique et en Amérique.
(depuis 1961) Indonésie, Asie, Moyen-Orient, une partie de l'Europe, Afrique et Amérique latine.
Cette 7ème pandémie sévit encore au début du XXIe siècle. La maladie est désormais endémique dans de nombreux pays et il est impossible actuellement d’éliminer l’agent pathogène dans l’environnement. (Sce OMS)

- La grippe espagnole (1918 - 1921)aurait tué entre 50 et 100 millions de personnes en 1918 et 1919. Une description de cette maladie est faite dans les pages précédente de ce thème.
Selon de récents travaux, la maladie serait née de la combinaison d’une souche humaine (H1), provenant de la grippe saisonnière H1N8, en circulation entre 1900 et 1917, et de gènes aviaires de type N1. De ce croisement aurait émergé une souche H1N1 entre 1917 et 1918, variante de celle qu’on a connue en 2009. (Sce OMS)

- La grippe asiatique (1956 à 1958) est une pandémie de grippe A (H2N2). Cette pandémie aurait tué entre 1,1 (CDC) et 2 à 4 (OMS) millions de personnes. Chine, puis propagation dans le monde entier.
Les États-Unis furent l’un des pays les plus touchés avec 69 800 de morts.

- La grippe de Hong Kong (1968 à 1969) est une pandémie qui serait issue de l'évolution de la souche de la grippe asiatique en H3N2. Elle aurait tué 1 million de personnes.

- Le VIH ou virus de l’immunodéficience humaine (fin des années 1970) apparus en Amérique du Nord. Considéré aujourd'hui comme une pandémie puisque touchant tous les continents et ayant fait plus de 30 millions de morts depuis 1980.

- La tuberculose serait elle aussi vieille que l'humanité mais n'aura été formellement identifiée qu'en 1882, à la suite des travaux de Louis Pasteur, Robert Koch qui met en évidence le bacille tuberculeux. La tuberculose est l’une des 10 premières causes de mortalité dans le monde. Elle se transmet d’une personne à l’autre par voie aérienne lorsque la personne infectée tousse, éternue ou crache. Heureusement que désormais on peut la soigner à l’aide d’antibiotiques car elle fait encore des ravages. Pour exemple 2015, 1,8 million de personnes en sont mortes.

Bien souvent, on ne peut réellement "mesurer" la mortalité que par comparaison d'une année à une autre ou d'une année à une moyenne de plusieurs autres et d'en déduire la surmortalité. Ainsi, il est possible d'avoir cette surmortalité pour les principales périodes d'épidémies du XXème siècles auxquelles on peut comparer le Covid (en sachant que ce n'est, à ce stade, que pour une période donnée)

Dates et périodes Surmortalité
(en nombre décès)
Surmortalité
(pour 10 000 habitants ; en nombre de décès)
Sources et informations complémentaires
déc. 1948-fév. 1949 62272 15 Calculs effectués par rapport aux données de l’INSEE,

(source Revue Politique et Parlementaire*)






sauf pour l’avant-dernière ligne du tableau : données de Santé publique France (SPF)
janv.-mars 1951 30332 7,2
janv.-mars 1953 41010 9,6
fév.-mars 1956 16072 3,7
janv.-fév. 1960 24527 5,4
fév.-avril 1962 29628 6,4
déc. 1962-mars 1963 41048 8,6
fév.-mars 1965 21821 4,5
déc. 1969-janv. 1970 (grippe de Hong Kong) 31882 6,3
août-03 (canicule) 16089 2,7
janv.-mars 2015 25636 4
déc. 2016-fév. 2017 23613 3,6
déc. 2017-avril 2018 27818 4,3
mars-mai 2020 (covid-19 / SPF) 28802 4,4 Les calculs de statistiques suivies et compilées sur cette pages indiquaient le 09 juin 2020 : 4,48/10 000
mars-mai 2020 (covid-19 / INSEE) 22271 3,4
Situation pour l'année 2020 complète (calculs personnels à
 partir de  données source :  Insee)
Surmortalite_Covid  
Soit 13,45
(calculs persos)


On peut constater que les valeurs sont cohérentes avec la surmortalité Covid même si  il existe un delta (surmortalité supérieure au nombre annoncés cumulés des décès Covod) 

 (*)Revue Politique et Parlementaire 


HAUT DE LA PAGE

Épidémies et Vaccination en France et dans le monde :

variole Quand on évoque vaccin, on a tendance à penser à Louis PASTEUR qui a étudié les maladies infectieuses dans la deuxième partie du XIXème siècle, mais il ne faut pas oublier que celui qui qui a été « le père de l' immunologie » fut Edward Jenner (1749-1823) qui dès le 14 mai 1796, avait découvert que l’on pouvait protéger les humains contre la variole en leur inoculant la vaccine, une maladie habituellement rencontrée chez les bovins et identique à la variole et pourtant bénigne chez l’homme. Ce fut la naissance scientifique de la vaccination mais il a fallu près de deux siècles avant que la variole ne soit finalement éradiquée.
 (au Xème et au XVIème, les Chinois avaient entrepris des expériences par inhalation...)

Depuis le début de cette pratique, la vaccination, pour laquelle il est évidemment nécessaire de prendre toutes les précautions afin de mesurer avantages et risques, il y a toujours eu de farouches détracteurs évoquant tous les effets secondaires existants pour certains et supposés pour d’autres. (scléroses, autisme, baisse de plaquettes, leucémies etc.). L’exemple le plus connu dans le milieu médical, car il y a la théorie du complot mais aussi des scientifiques, est peut-être Andrew Wakefield qui avait remis en cause les avantages de la vaccination ROR.

Bien sûr il y a les lobbys et les packages de vaccins qui quelquefois paraissent plus une industrie qu’une avancée médicale mais il faut, avec les précautions indépendantes d’organismes de protection sanitaire, accepter quelques risques pour sauver un maximum de personnes.

C’est en se basant sur le principe de Jenner que Louis Pasteur a utilisé les agents infectieux eux-mêmes pour obtenir l’immunisation, selon des procédés généralisables à un grand nombre de maladies comme le choléra des poules (1878) ou le charbon (1881). Si Jenner a inventé la vaccination, Pasteur a inventé les vaccins et fondait ainsi l’immunologie :

il a découvert successivement :
    • la cause des furoncles et de l’ostéomyélite : le staphylocoque ;
    • le microbe de l’infection puerpérale : le streptocoque ;
    • le pneumocoque.

Il met au point sa méthode de l’atténuation de la virulence des microbes pour :

    • le choléra des poules,
    • le charbon des moutons,
    • le rouget du porc.
    • et bien sûr la rage avec son virus invisible

La première vaccination de Joseph Meister est un succès : Il ne développera jamais la rage et deviendra le premier être humain vacciné.
La photo ci-dessus, prise par un médecin travaillant à Leicester, publiée pour la première fois en 1901 et visible partout  sur internet de nos jours est la plus emblématique. Les deux garçons avaient été exposés à la variole, mais seul le garçon de droite avait déjà été vacciné.




Quoi qu'en disent les détracteurs, la politique de vaccination en France a permis de limiter beaucoup d'épidémies
Souvenirs des années 1950 -1960 : Carnet de Santé et suivis de vaccinations (personnels et scolaires)
Vaccination
 (pour info j'avais accepté la H1N1 de "Bachelot" et je fais faire le vaccin anti-grippal tous les ans depuis quelques années.)


HAUT DE LA PAGE

Vous êtes le ème visiteur.