RETOUR A LA PAGE DE GARDE DU SITE                   RETOUR A LA PAGE PLAN DU SITE
 
précédent                       Page Loisirs et Jouets                    suivant 

LE PHONOGRAPHE ou plus exactement LE GRAMOPHONE

(le premier nom fut essentiellement consacré aux premiers appareils à rouleaux et le deuxième pour les disques - nous, nous disions le phono)

Le père de Papy-Louis (ou plus probablement son grand-père puisque son père n'a vécu marié que 5 ans avant de se faire blesser mortellement, à 30 ans, en septembre 1914) avait acquis, juste avant la première guerre, un des premiers gramophones. Probablement un modèle basique de  PATHEPHONE N°4  .

Gramophone


Combien de fois avons nous joué, enfants, dans le grenier avec ce "phono"; puisque c'est comme cela que nous le nommions.
Qu'il était drôle de faire varier la vitesse de rotation pour modifier les voix !
Il a souffert le coutchouc assurant la jonction entre la tête et le pavillon (autant par la vieillesse que par nos manipulations).

haut de pagehaut de page


Nous aimions bien les chansonnettes ou les histoires parlées du comique troupier Polin, par exemple

La Jambe en bois 1908

La petite Tonquinoise 1906



phonophono

On peut lire sur ce disque "Le Temps des cerises", chanson dont les paroles furent écrites en 1866 par Jean Baptiste Clément et la musique composée par Antoine Renard en 1868.
La marque Excelsior records a été déposé en 1904.


haut de pagehaut de page


disque_phono

La fondation de la Columbia Phonograph Company remonte à 1888, ce qui en fait la plus ancienne marque de disque de l'histoire phonographique.

Thomas Beecham naît à St Helens dans le Lancashire, dans la riche famille des Laboratoires Beecham, fondés par son grand-père, Thomas Beecham (1820-1907). Il étudie à Oxford, apprend la musique en amateur et, grâce à sa fortune, il organise et dirige des concerts symphoniques ou monte des opéras avec des membres du Hallé Orchestra et du Liverpool Philharmonic orchestra. Il a étudié la composition avec Charles Wood à Londres et Moritz Moszkowski à Paris. Pour ce qui est de la direction, Beecham est un pur autodidacte.

Dans la période 1902-1904, il commence sa carrière professionnelle par un engagement au K. Trueman Travelling Opera, une compagnie lyrique. Il fonde ensuite le New Symphony Orchestra of London. En 1909, le Beecham Symphony Orchestra.(sce Wiki)

haut de pagehaut de page


cultures alternatives