RETOUR A LA PAGE D'ACCUEIL                            RETOUR AU PLAN DU SITE

BLAGUES    ET   CHANSONS

EXPRESSIONS en VIEUX FRANÇAIS ou PATOIS 

 

BONUS :    Écoutez  comme  ces  enregistrements  ont  parfois  été  laborieux ......  mais en ferez-vous autant à 100 ans ?

 

 

Quelques souvenirs :

Leçon de "choses"

Petit Pierre :

Le "Père" Lemercier aimait raconter cela aux enfants vers 1945

Oh petit Pierre, lève-toi 

Et pourquoi faire mon maître?

Pour aller travailler

Oh là là mon ventre, oh là là mon ventre 

et un peu plus tard

Oh petit Pierre, lève-toi 

Et pourquoi faire mon maître?

Pour manger la soupe au lait

Je me lève, je me lève.

 

La cellule

Inutile de vous dire que pour éviter les punitions et les week-end au pensionnat, les élèves connaissaient la définition par coeur...

Définition apprise avec Monsieur Barberon de l'école d'horticulture et d'agriculture de Pouillé(49) en 1922, avait pour marotte  de  désigner un élève au hasard en entrant dans la classe et de dire :
"Untel, Qu'est-ce que la Cellule" ?

Propos du père Davy (1926)

Chansons

Il travaillait chez l'oncle André avec moi et avait toujours une blague de "secours". 

 

 

Emploi du temps :

Lundi et mardi font deux jours    

Mercredi, j'm'en vas à Tours

Jeudi, j'suis d'retour

Vendredi, j'chauffe mon four

Et l'sam'di, j'reste avec ma bonne femme, mais pas tout  l'jour !

 

 

Je sais, je chante comme une casserole et en plus pas forcément en phase avec la musique. Toutefois, voici quelques airs qui me rappellent bien des souvenirs.... Je ne sais si les rappeurs d'aujourd'hui en auront autant ?

Marie à la ville :

Marie baratte de Congrier est allée voir la ville   

A son retour, on lui a demandé :

Alors, Marie, as-tu vu la ville ?

Ma foé non, j'n'ai vu q'des mésons !

 

Mimosette

Le premier morceau joué sur ma mandoline

(1929)

Cinq chats :

Y'a cinq chats chez nous    

Y'a la chatte et l'chaton

la mite et l'miton

et l'grous matou

 

Les filets bleus

Chanté au patronage vers (1921)

Marie Madeleine :

Marie Madeleine, tes moutons sont dans l'avoine     

Tape dessus et les ramène

Tiens donc bon, Marie Madeleine

Tiens donc bon, Marie Madelon

Les lilas blancs

Appris et joué sur ma mandoline.(1930)

Remerciements :

expression souvent utilisée pour signifier qu'un "excès" de politesse n'était pas forcément synonyme d'honnêteté

Des grands "marcites"* et des "pas d'qué"**, j'en ai plein mon "guernier"*** et mon chien en est "quervé"****.   

*merci, **pas de quoi, ***grenier, ****crevé.

Ma Bretagne

Notre chanson préférée

(1940)

Elle a fait pitié la pauvre fille :

Elle a fait pi pi, elle a fait pi pi, elle a fait pitié la pôve fille

Aux gens du qua qua, aux gens du quartier d'la Bastille

 

 

 

Propos divers ... et d'été

 

La grosse Berlou

Propos du père Bottereau et sa vanneuse              "Elle tourne rond comme la machine à mon fils"

Le Père Bourdoiseau

"et son bégaiement"

"les osiers"
Un ouvrier du port

Pendant notre garde à Lorient (1940) un copain imitait l'accent breton

Le Père Bourdoiseau

En 1950

"son tabac"

Langage S.M.S. de l'époque 1920

 

Histoire d'Hélène

 

L N N é O P I      L I A é T é L E V     L I R S T       

L I A V Q    é     L I é D C D  (liaétovc liapt...)

Formules de chimie

100 HO7  +  LHO   +  L100    

Expressions mémorables (surtout pour certains ... )

 

Languidic

 

Souvenir d'un morbihannais nous indiquant le chemin

Titi :

 

(pour Gilles...)En souvenirs des départs matinaux au lycée et du petit chat noir ... Expression qui aura valu le surnom de "p'tit père minoute" à mon fils.

 Nous avions prévu beaucoup plus de choses et en particulier un dictionnaire patois angevin mais le temps nous a rattrapé et Papy Louis est parti parler patois au paradis.


cultures alternatives