HOME (retour au Sommaire)   LE  SITE  DE  PAPY  LOUIS  OU  LA  TRAVERSÉE  D' UN  SIÈCLE   HOME (retour au Sommaire)

RETOUR AU SOMMAIRE DU SITE                               RETOUR AU PLAN DU SITE

RETOUR PAGE PUPILLE Sommaire  Album LA RADIO - LE POSTE A GALENE - LA T.S.F. RETOUR PAGE PUPILLE

PRECEDENTE                                                          SUIVANTE

La radio-télégraphie de 1920 à 1930 : La réception et l'antenne

bouchon intercept

Tout le monde ne disposait pas d'un jardin comme Papy-Louis qui avait tendu une antenne en fil de cuivre de 100 mètres de longueur pour une bonne réception.    (schéma en haut à gauche)
Il y eut plusieurs formes et modèles d'antennes et de types de réception : un qui assez tôt accompagné les premiers postes à lampes fut le cadre autour duquel était entouré un grand nombre de spires.
Mais avant d'en arriver à une réception par la simple liaison du cordon écouteurs de nos spartphones, il y avait un grand chemin à parcourir ....

Une invention (non sans risque puisque branché directement sur le secteur,
protégé de celui-ci par un simple condensateur ...) , le "bouchon intercept" qui utilise la ligne électrique comme antenne !  (n'utilise-t-on pas aujourd'hui le secteur pour véhiculer des signaux autres que le courant lui-même, par exemple la transmission du signal wifi par courant porteur (le CPL)

On y voit très bien la baïonnette (car on n'avait à l'époque que des culots d'ampoules à baïonnettes), sur un support bois... et la vis en bout du conseateur pour visser le fil de liaison au poste de radio.
  bouchon intercept      bouchon intercept
                                condensateur et baïonnette - marque ( vue de dessus)

  


HAUT DE PAGE
cultures alternatives