Vous êtes sur  Le SITE de PAPY-LOUIS ou La Traversée d'un Siècle :

1 Pie, 2 Pies, 3 Pies qui dérobent mes quarante écus !

Pies_voleuses_d_ecus

Une pie, tant pis,
Deux pies, tant mieux,
Trois pies, bonheur !

la Pie est souvent considérée comme un oiseau de mauvais augure.
La première rencontrée serait donc annonciatrice de malheur et comme il faut bien conjurer le sort, on considère que la deuxième le fait.
Alors, lorsqu'une troisième pointe son nez (pardon son bec), le sort est plus que conjuré, le bonheur est assuré !
Dans certaines régions on dit "Argent", "Mariage" ou "Naissance"... A vous de choisir.
J'ai voulu associer la Pie (voleuse) à ce "Bijou" :

mon Ginkgo biloba, toujours un régal pour les yeux en cette saison.

On comprend mieux pourquoi il est surnommé l'Arbre aux quarante écus !

(même si l'origine n'est pas la couleur puisque Le nom d’« arbre aux quarante écus » vient du fait que le botaniste français M. de Pétigny a acheté, en 1788, 5 plants de ginkgo à un botaniste anglais pour la somme considérable de 25 guinées, soit 40 écus chaque pied).
Peu importe, que ce soit l'opéra de Rossini qui raconte l'histoire d'une servante accusée du vol d'une petite cuillère ou la Pie des "bijoux de la Castafiore" de Tintin, il est reconnu que la Pie dérobe à l'aide de son bec, des objets souvent brillants, pour les porter à son nid.
Je vous rassure, ces trois Pies n'ont pas emporté mes feuilles !


 ------------------------------
Je vous renouvelle mon invitation à visiter le site intégral de Papy-Louis, en cliquant sur ce lien de la page de garde SOMMAIRE DU SITE
(1300 pages et près de 5000 illustrations, sons et vidéos vous  attendent sur le site intégral.

Bonne visite et n'oubiez pas, sur la page Facebook du Site de Papy-Louis de cliquer sur
"aimer" et/ou de "s'abonner", sur son bandeau supérieur pour recevoir les infos à propos des nouveautés mises en ligne. A bientôt.

 
LIEN : Liste des publications Facebook, sur le Site Intégral

Vous êtes le ème visiteur.